EPITECH, bien ou pas?

Inscrit
2 Octobre 2016
Messages
36
Reactions
65
#1
DISCLAIMER : Je ne parlerais pas de 42 dans ce sujet, si vous venez ici vous connaissez déjà en quoi les deux écoles sont bien différentes, et donc pas de troll "ah 42 c tro mieu qu'epitek é c gratui"

DISCLAIMER 2 : Tout ce qui dit ici ressort de mon expérience après 5 ans passé là bas, rien de plus

Bonjour à tous, aujourd'hui on va parler d'EPITECH, et comme je vais la quitter dans quelques mois (ça passe vite 5 ans en fait, sérieux), je voulais faire un petit bilan pour ceux qui seraient intéressés d'y aller.

Les piscines

Il y a plusieurs piscines durant la scolarité, la première de C, puis C modulaire et C++ en 2ème année, puis la piscine de "recherche" pour votre EIP (la plus chiante, vous allez dormir).
Sont-elles difficiles ? Oui et non, ça dépend d'où vous venez.
Si vous n'avez jamais touché à un terminal ou à du code de votre vie, vous allez en chier, beaucoup. Vous passerez 12h par jour à pleurer devant votre PC en PLS dans un coin. Mais ce n'est pas une fin en soi, certains ressortaient de ces 3 semaines avec un très bon niveau en ayant commencé de rien.
Sinon, ce qui était mon cas (je faisais du dev depuis 6 ans déjà, en PHP), ça allait, il me fallait environ 5h pour finir les exercices, et je restais 2/3h de plus pour aider les potos.

Les cours

A EPITECH la majorité du temps vous n'aurez pas de "cours" à proprement parler, même s'ils existent, optionnellement, vous serez souvent amené à regarder des vidéos explicatives, et ensuite approfondir par vous-même (ça ne conviendra pas à tout le monde).
Si tout de même vous voulez suivre des cours, vous avez un large panel présent, mathématique, langues, algorithmie, et ils sont la plupart du temps très intéressants.

Attention, comme dit plus haut, ce mode d'apprentissage ne conviendra pas à tout les monde, n'hésitez pas à essayer par vous même avant, d'apprendre de votre côté avec un minimum d'informations de base, et voir si vous pouvez vous débrouiller par la suite.
Pour ma promotion, entre la 1ère et la 3ème année nous avons perdu plus de la moitié des gens, RIP à eux, mais ils n'ont pas réussi à acquérir cet aspect "self-learning" et donc n'ont pas pu approfondir leurs connaissances, ça fait parti du jeu.

Les projets

Les projets ne sont pas particulièrement difficiles, à part 3 ou 4 d'entre eux, sur les ~50 que vous allez faire durant votre scolarité.
La correction est faite par une machine dans un premier temps, qui vous donne une note "d’exécution", puis si cette note est au-dessus de la moyenne requise (qui varie sur chaque projet), vous passerez en pitch, où votre projet sera testé en profondeur et vous devrez l'expliquer à un humain.
La première année ça ira, les projets sont majoritairement en solo, et assez rapide à faire.
Après vous aurez des projets en groupe, de plus en plus grands, et c'est là où vous devez choisir correctement. Vouloir aider c'est bien, mais réussir sa scolarité c'est important aussi, ne prenez donc pas toutes les chèvres qui passent.

Voilà pour la partie "explicative", à cette étape ça ressemble à une école d'info plutôt classique, mais il y a d'autres choses qui font que cette école est bien malgré tout ses défauts.

L'encadrement

EPITECH fourni un cadre d'étude, vous avez des gens pour vous aider en permanence, certes ils ne sont pas tendres, mais ils seront toujours là pour un coup de main, et vous foutre le nez dans la merde que vous avez pondue.
Il y a également une psychologue (oui oui) et une coach pour vous aider en cas de coup de mou (et ça va arriver), et elles sont compétentes.
Vous aurez des stages également, 3 pour être exact, ce qui fait que vous sortez avec 1 an et demi d’expérience en entreprise (si vous avez choisi les durées maximum), ce qui n'est pas négligeable.
Vous aurez également l'année à l'étranger, qui est une super expérience, il y a énormément de pays disponibles, avec plein d'options différentes.

Et niveau apprentissage, après 5 ans ça donne quoi ?

Durant cette période j'ai pu apprendre le C, C++, C#, Python et JavaScript, assez pour les maîtriser dans leur globalité (créer des programmes complexes)
J'ai également pu arborer le Scala (les bases seulement), mais aussi approfondir mes connaissances en PHP et MySQL, ainsi que passer une certification Symfony.

Nous avons appris à vulgariser et vendre un projet, ce qui est très important.

Niveau langue j'ai pu passer mon TOEIC en anglais avec un score de 820 (j'ai démarré à 500 en 1ère année) , ce qui est assez pour travailler à l'international, et aussi j'ai obtenu le niveau A1 en russe.

Mais le principal atout qui ressortira de tout ça c'est la capacité à s'adapter, apprendre un nouveau langage ou concept très facilement par soi même, apprendre à tester en profondeur également, et faire attention à la propreté du code et la gestion mémoire.

Est-ce que tout ça vaut 50 000 € ? Non, leur investissement est bien moins important pour un élève. Mais... donner la capacité à une personne d'être indépendante, de comprendre comment arborer le futur technologique, d'avoir un diplôme reconnu ainsi que la réputation d'EPITECH, je pense que c'est là d'où vient le coût de cette école.

J'ai dû prendre deux crédits étudiants pour finir ses 5 ans, et vivre à Paris par moi-même sans papa et maman derrière, ce qui me fait un total de 85 000 € de dettes, MAIS.

Mais grâce à cette formation, en 4eme année je me suis déclaré auto-entrepreneur, j'ai appris à faire des devis, des factures, et j'ai eu des clients. En presque 1 an en discontinu j'ai pu collecter quasiment 30 000 € (après taxes et dépenses de vie) en bossant à côté de l'école (environ 3 jours par semaine), à une moyenne de 210€ par jour ouvré.

Le bilan, en sortant de cette école ils assurent à 90% de trouver un travail tournant environ a 40 000€ par an, et voyant la situation de mes camarades je pense que c'est vrai, car la demande de dev sera toujours d’actualité, et que votre bagage de connaissances justifiera un salaire assez élevé.

C'est sûrement pas la meilleure école d'informatique, ni la plus facile, si vous voulez y aller et réussir préparez vous à sortir vos doigts de votre cul et bosser beaucoup, tous les jours. Si vous avez les moyens financiers ou de faire un emprunt (ils ont des partenariats avec les banques pour avoir des taux 0, c'est un avantage), et que vous avez envie, n'hésitez pas.

J'ai passé des super moments dans cette école, autant de travail que de rigolade, de LAN à 4h du matin sur CSGO, de nuits blanches.

Voilà, j’espère que ça éclairera quelques lanternes, et que ça pourra vous aider un faire un choix si vous y êtes confronté.
 
Dernière édition:
Inscrit
22 Mars 2017
Messages
26
Reactions
9
#2
En vrai ça a l'air bien stylé comme école, en tout cas à travers ton retour. Si j'avais su que je voulais être dev j'aurais certainement pas fait l'école que j'ai faite.

Du coup tu fais quoi maintenant ?
 
Inscrit
2 Octobre 2016
Messages
36
Reactions
65
#3
En vrai ça a l'air bien stylé comme école, en tout cas à travers ton retour. Si j'avais su que je voulais être dev j'aurais certainement pas fait l'école que j'ai faite.

Du coup tu fais quoi maintenant ?
C'est vrai stylé comme école haha
Maintenant je suis freelance, et je vais le rester je pense, c'est confortable et ça me permet de faire plein de choses différentes dans plein de langages différents
 
Inscrit
22 Mars 2017
Messages
26
Reactions
9
#4
C'est clair que tu dois plus être à 210€ de TJM maintenant haha. Et tu prends le temps que tu veux pour faire tes projets perso, c'est cool comme deal.
 

BlueDream

Administrateur
Membre du personnel
Inscrit
8 Decembre 2012
Messages
1 922
Reactions
47
#5
Ayant passé le plus dur, je suis satisfait de mon cursus à Epitech, qui m'a apporté de la rigueur et du professionnalisme.
Après, si on parle de l'ambiance, elle est très bonne mais en ce qui concerne les étudiants sur place, faut pas en attendre beaucoup.
T'en a les trois quart qui se font PL et qui savent pas forcément coder à la fin du cursus,
Ce qui ruine pas mal la réputation de l'école quand ces mecs la se retrouvent paumés en entreprise,
Notamment cette année, où, en raison du corona, ils ont fait passer énormément d'élèves plus ou moins gratuitement,

Et surtout t'apprend quelque chose quand tu te retrouve dans un groupe dans lequel t'es le seul à bosser,
Bah tu peux compter que sur toi, Epitech a un fonctionnement un peu trop strict, c'est binaire,
Soit le travail est fait, soit il ne l'est pas et ya aucune considération qui est prise dans le travail fourni individuellement et dans l'organisation.
Si on te demande un jeu 3D avec OpenGL et que t'a fait 90% du jeu seul, que les autres n'ont rien fait et qu'il manque un détail dans ton projet, tu ne valide pas. Tu comprends que dans cette école, tu dois absolument tout faire seul pour réussir, ceux qui t'aideront vraiment à progresser sont une minorité, les autres te feront tourner en rond.
 
Dernière édition:
Inscrit
2 Octobre 2016
Messages
36
Reactions
65
#6
C'est clair que tu dois plus être à 210€ de TJM maintenant haha. Et tu prends le temps que tu veux pour faire tes projets perso, c'est cool comme deal.
Ça dépend en fait, du langage, du projet et du budget alloué, si c'est des langages où j'ai des certifications comme PHP ou Python oui ça peut montrer aux alentours des 300/J, mais je reste flexible si le projet est cool ça m'arrive de demander moins.
Yep exactement, vu que t'es libre de bosser quand tu veux en soit t'as le temps de te caler des choses.
 

DevChris

Membre Actif
Inscrit
12 Avril 2017
Messages
126
Reactions
7
#7
Ayant passé le plus dur, je suis satisfait de mon cursus à Epitech, qui m'a apporté de la rigueur et du professionnalisme.
Après, si on parle de l'ambiance, elle est très bonne mais en ce qui concerne les étudiants sur place, faut pas en attendre beaucoup.
T'en a les trois quart qui se font PL et qui savent pas forcément coder à la fin du cursus,
Ce qui ruine pas mal la réputation de l'école quand ces mecs la se retrouvent paumés en entreprise,
Notamment cette année, où, en raison du corona, ils ont fait passer énormément d'élèves plus ou moins gratuitement,

Et surtout t'apprend quelque chose quand tu te retrouve dans un groupe dans lequel t'es le seul à bosser,
Bah tu peux compter que sur toi, Epitech a un fonctionnement un peu trop strict, c'est binaire,
Soit le travail est fait, soit il ne l'est pas et ya aucune considération qui est prise dans le travail fourni individuellement et dans l'organisation.
Si on te demande un jeu 3D avec OpenGL et que t'a fait 90% du jeu seul, que les autres n'ont rien fait et qu'il manque un détail dans ton projet, tu ne valide pas. Tu comprends que dans cette école, tu dois absolument tout faire seul pour réussir, ceux qui t'aideront vraiment à progresser sont une minorité, les autres te feront tourner en rond.
En effet c'est pour cette raison que j'ai quitter l'école en fin de premiere année. Enfin pour être honnête aussi car je ne voulais pas m'endetter, je pensais, et j'ai eu raison pour le coup, pouvoir faire mieux, et seul en fonction de ma mentalité. EPITECH peut être une trés bonne école mais ne convient pas à tout le monde. Ce côté binaire comme tu dis je l'ai plutôt mal vécu, et je trouve que c'est un point qui sali beaucoup l'image des autres points positif de cette école.
 
Inscrit
2 Octobre 2016
Messages
36
Reactions
65
#8
En effet c'est pour cette raison que j'ai quitter l'école en fin de premiere année. Enfin pour être honnête aussi car je ne voulais pas m'endetter, je pensais, et j'ai eu raison pour le coup, pouvoir faire mieux, et seul en fonction de ma mentalité. EPITECH peut être une trés bonne école mais ne convient pas à tout le monde. Ce côté binaire comme tu dis je l'ai plutôt mal vécu, et je trouve que c'est un point qui sali beaucoup l'image des autres points positif de cette école.
C'est sur que ça fait peur de se retrouver avec un gros prêt à rembourser, c'est pas un "risque" que tout le monde est prêt à prendre...
Oui ce côté binaire est tout l'inverse de ce qu'on peut avoir dans une école normale ce qui fait que soit c'est intéressant pour ceux qui ne fit pas dans le système scolaire classique, soit c'est dur voir impossible de s'y intégrer...
Mais c'est déjà vendu comme ça à la rentrée en première année, ou par les anciens, ce qui est une bonne chose quand même les gens savent à quoi s'attendre en s'embarquant dans le bateau.
 

BlueDream

Administrateur
Membre du personnel
Inscrit
8 Decembre 2012
Messages
1 922
Reactions
47
#9
Le côté binaire est annoncé mais pas sous toutes ses formes donc oui et non. Ensuite, le système profite plus à ceux qui ne fit pas que à ceux qui fit, à mon sens.

Nécessité d'être six personnes dans un groupe = 5 glandus qui passent
Donc en gros à chaque élève qui bosse ta généralement que des suiveurs à côté qui bénéficient de la même notation.
Ça c'est des aspects jamais abordés au début, sans parler d'internet qui coupe sans cesse.

Jconnais des mecs en quatrième année qui ne savent même pas compiler.
 
Haut Bas